atelier d′architecture environnementale
 

Un monde en mouvement… L’approche environnementale touche notre quotidien. Visites de site, positions par rapport à l’actualité, informations sur les évènements liés à la construction écologique sont l’objet des éco-nouvelles.

 
Accueil du site > Eco-nouvelle > Ecolieu du Moulin de (...)
Atelier

Démarche

Eco-nouvelle

Partenaires

Réalisations


  > Ecolieu du Moulin de Brisé, demandez le programme !
  Ecolieu du Moulin de Brisé, demandez le programme !  
   
 

PROGRAMME DES ACTIVITES DE JUIN A SEPT 2016 en pièce jointe

PROCHAIN RENDEZ-VOUS : Raconte-moi ton pain dans ta langue. Rencontres autour du pain... dimanche 11 sept 8-10 h et 15-18 h

 
 

L’Ecolieu du Moulin de Brisé est multiforme : jardinage en permaculture, théâtre, écoconstruction, restauration d’un atelier de menuiserie à l’énergie hydraulique, fournil, ateliers d’activités, logements et accueil collectif.

Jadis moulin à farine, le Moulin de Brisé, situé à Monthiers (Aisne) en bordure du Clignon, a été transformé en menuiserie au tout début du 20ème siècle. Maintenu en activité jusqu’au décès en 2008 de son propriétaire Raymond Hervier et conservé en l’état jusqu’à nos jours, l’atelier abrite des outils et des machines qui fonctionnent à l’énergie hydraulique.

En 2012, un groupe de personnes réunies par l’idée d’habitat participatif (qui promeut un art de vivre basé sur la créativité, l’échange, la solidarité, l’écologie) favorise la création d’une SCI1 permettant d’acquérir le moulin et d’y créer un écolieu.

Une association loi 1901, collégiale2, « Le Moulin de Brisé » est créée. Une charte commune à l’association et à la SCI définit l’état d’esprit du projet. L’association a pour objet de valoriser et de faire vivre le lieu en organisant des activités comme des stages de formations artistiques, agrobiologiques, de découvertes artisanales, des animations, des chantiers participatifs, ou simplement de l’accueil….

Concrètement, la création ainsi que la transmission des savoir faire, expérimentés sur place, sont les principales raisons d’être du lieu telles que la permaculture, la fabrication du pain au levain, la menuiserie traditionnelle, le théâtre, la danse, les arts plastiques, les techniques de l’écoconstruction, une architecture ‘vivante’.

En lien avec le pays, ses habitants, et en s’appuyant sur la consommation de produits locaux, l’écolieu vise, à plus ou moins long terme, l’autonomie alimentaire et énergétique.

Depuis mai 2013, date de l’acquisition, les travaux menés par des chantiers participatifs réunissant les membres du groupe initial, des professionnels, des stagiaires, et de nombreux bénévoles et woofers, ont permis l’installation d’une famille dans un logement rénové, la réalisation d’une cartographie du site (pédologie, inventaire botanique, étude paysagère), la création d’un verger, abritant poules et moutons, de buttes de permaculture et de nouveaux cheminements, l’ouverture d’un studio de théâtre d’été, la réalisation des travaux préparatoires en vue de la rénovation de la roue du moulin et du vannage et le début de construction d’un four à pain.

Par ailleurs un projet architectural est en cours d’établissement qui permettra de saisir le devenir de l’écolieu dans son ensemble. Il pourra favoriser la venue de nouveaux usagers et habitants ou l’engagement d’investisseurs publics ou privés.

Projets chantiers :
- restauration de la roue à augets
- montage de la maison en fustes
- abords de la rivière

 
     
  Documents joints  
  programme 2016 (PDF - 4.5 Mo )
 
     
  Dans la même rubrique  
  Chemin de fer et développement durable
Le bateau solaire de Rolf Dish
Sortir du nucléaire
Voyage d’études dans le Sahara
Restauration d’un four à céramique bois-gaz Feller
Deux éco-hameaux en Suède
Opéra d’Oslo architecture paysage / Oslo opera landscape architecture
Suivi scientifique d’une construction en paille
Vallée du Draa
Maison potagère en paille porteuse
Nouveau cahier du Forum Homme et Architecture
Gaz de schiste, nucléaire, les dénis démocratiques de la politique énergétique
Filières locales pour une solidarité globale
Atelier d’architecture Vivarchi
La simplicité, critère d’intensité sociale
A Djenné, Maître maçon rêveur
Inauguration du village bioclimatique pour séniors à Brasles
Construire économique et écologique à basse consommation d’énergie
Pays du Sud de l’Aisne, projets de territoire
Vivarchi dans Habitat Naturel
article dans à CT sur Globe21
Africa’Fismes
Ecolieu du Moulin de Brisé, demandez le programme !
BIM bricolage
L’architecture militante récompensée par le Prix du Projet Citoyen
Au fil du bois
Pollutions électromagnétiques une avancée dans la loi
Manuscrits de Djenné, une exposition
Conseil en architecture bioclimatique et restauration
Les Clés de l’Habitat Durable en Seine-St-Denis
Espaces de convivialité du Hameau Partagé
Nouveau compteur électrique, risques pour la santé et pour nos libertés
Hameau Partagé un article du Moniteur
La pensée fondamentale de l’architecture organique hongroise d’Imre Makovecz
Calais, une France sans humanité ?
Approche sensorielle de l’architecture
ARBRE Visite d’un chantier en bois local
Itinéraires intérieurs, une exposition de Bruno Fert au Point Ephémère à Paris jusqu’au 15.01.17
NOUVEAU SITE INTERNET VIVARCHI.FR
 
Vivarchi / Yannick Champain / Atelier d'Architecture Environnementale / La Ferté-Milon / T (0033)-3 23 72 37 31  /  contact@vivarchi.com
Plan du site | SPIP | Newletter OK